01 53 53 50 00
12 rue de Ponthieu, 75008 Paris
logo
Greffe de cheveux : Tout ce qu’il faut savoir - Greffe de cheveux : Tout ce qu’il faut savoir - Phoenix Esthetic
Greffe de cheveux : Tout ce qu’il faut savoir - Greffe de cheveux : Tout ce qu’il faut savoir - Phoenix Esthetic

17 septembre 2021

Greffe de cheveux : Tout ce qu’il faut savoir

La greffe de cheveux est une opération de médecine chirurgicale qui amène beaucoup de questions ! Comment se déroule une séance, quelle technique choisir, combien ça coûte et bien d’autres questions que nous allons aborder ensemble dans cet article : tout savoir sur la greffe de cheveux.

Greffe de cheveux : comment ça se passe ?

Avant de réaliser l’opération, le médecin en charge de votre opération vous recevra en consultation et vous donnera toutes les indications nécessaires. Vous obtiendrez ainsi un diagnostic personnalisé, et aurez une visibilité claire sur les enjeux de votre greffe de cheveux.

Avant l’opération, votre médecin vous demandera peut-être de suivre un traitement antibiotique. Il est possible que vous deviez poursuivre le traitement quelques jours après votre greffe de cheveux.

 L’opération de greffe de cheveux se déroule de façon très simple : le jour J, après avoir pris un shampoing antiseptique, vous serez anesthésié localement. L’opération est donc parfaitement indolore. Vous ne passerez que quelques heures en bloc. 

Pour effectuer une greffe de cheveux FUE, le médecin procédera dans un premier temps à un rasage de la nuque, pour prélever les greffons nécessaires à l’opération avec un micro-moteur. Une longueur d’un millimètre de cheveux sera conservée. Durant cette partie de l’opération, vous serez allongé sur le ventre ; votre tête sera placée sur un coussin conçu pour cet usage, ouvert au niveau du visage. Le prélèvement est bien évidemment invisible à l’oeil nu.

Les greffons seront sélectionnés soigneusement (chaque greffon contient environ un à trois cheveux), et conservés dans du sérum.

Dans un second temps, vous serez installé sur le dos. Le médecin et ses assistantes médicales réaliseront des sillons dans la zone de réception, et y implanteront les greffons à l’aide de micro-pinces. 

Vous pouvez regagner votre domicile dès votre sortie de l’hôpital, cependant il est plus sûr de demander à une personne de confiance de se rendre disponible pour vous raccompagner chez vous.

Vous pouvez reprendre une activité très rapidement : cinq jours après la greffe de cheveux vous pourrez sans problème reprendre le travail ; de même, vous pouvez également reprendre le sport si vous le souhaitez, à l’exception de quelques sports violents qui nécessitent un délai de quelques semaines. L’opération de greffe de cheveux ne nécessite pas d’éviction sociale, mais vous devrez protéger la zone capillaire quelques temps.

Greffe de cheveux quelle technique choisir ?

En fonction de votre nature de cheveux, le choix de la technique de greffe peut légèrement varier. C’est pourquoi la consultation préalable avec un médecin spécialiste peut s’avérer très utile pour déterminer quel est le traitement de la calvitie qui vous convient 

On distingue en effet deux techniques de greffes de cheveux principales :

  • La technique FUT (Follicular Unit Transplantation), dite technique “de la bandelette” : cette technique de greffe de cheveux consiste à prélever chez le patient une fine bandelette de peau (d’environ un centimètre de large), et de séparer les unes des autres des unités folliculaires. Chacune des unités peut représenter jusqu’à cinq cheveux. Les bulbes de cheveux sont ensuite implantés dans la zone receveuse à l’aide d’une suture trychochytique. Cette technique est adaptée aux calvities très larges, mais elle est cependant moins précise que l’autre technique très répandue, la FUE.
  • Comme nous l’avons vu, le procédé de la greffe de cheveux FUE (​​Follicular Unit Exctraction) est la technique de greffe de cheveux la plus récente sur le marché. Cette technique est légèrement différente de la FUT : elle consiste à extraire des greffons un à un en s’aidant d’un micro-moteur, puis à les réimplanter. Lors d’une opération classique, on prélève et implante environ 2500 greffons. Il est bien évidemment envisageable de procéder en plusieurs séances si la calvitie est étendue et qu’une unique séance ne suffit pas. Cette opération convient à la grande majorité des calvities : plus précise que la FUT, elle permet d’obtenir des résultats très satisfaisants de façon non invasive. A noter que la FUE est plus longue que la FUT, car la transplantation se fait implant par implant. La durée moyenne d’une greffe de cheveux avec la technique FUE est de trois heures. Les patients peuvent très rapidement reprendre une vie sociale, et les résultats sont rapidement visibles.

Notons également que si le patient a tendance à mal cicatriser, la greffe de cheveux FUE sera préconisée de préférence à la FUT.

Les cheveux prélevés dans la zone donneuse sont parfois un motif d’inquiétude : certains patients craignent un effet dégradé très marqué.

Il n’y a pas de sujet d’inquiétude à avoir : les cheveux sont prélevés dans une zone où l’opération sera presque invisible.

Si vos cheveux sont épais dans la nuque, vous pouvez envisager sans crainte une greffe de cheveux FUE ! Les effets du prélèvement seront presque invisibles.

Demandez conseil à votre médecin esthétique qui vous donnera toutes les informations souhaitées.

Pour en savoir plus, consultez notre article : est-ce que la zone donneuse repousse ?

Greffe de cheveux chute des greffons, comment l’éviter ?

Après l’opération de greffe de cheveux, vous constaterez l’apparition d’une petite croûte sur chacun de vos greffons. Cette croûte tombera au bout de huit à dix jours, ainsi que les cheveux greffés. C’est une réaction secondaire parfaitement normale qui ne doit pas vous inquiéter. Les cheveux ont en effet subi pendant l’opération un léger “traumatisme” et la chute est une réaction à ce traumatisme.

Pour désinfecter les croutes, il est conseillé de verser de l’eau saline ou un désinfectant (votre médecin vous donnera à ce sujet tous les conseils nécessaires). Vous éviterez ainsi l’apparition de cicatrices.

Cet effet secondaire ne signifie pas que la greffe n’a pas pris : en effet, les cheveux tombent mais les greffons, en revanche, sont bien implantés.

Il ne faut pas confondre la chute de greffons avec la “perte choc” ; dans ce cas, ce ne sont pas les cheveux rattachés au greffon mais des cheveux en bonne santé qui tombent. Si  vous constatez que le phénomène est important, il vous faudra contacter votre médecin. 

Pas d’inquiétude, donc. Pour autant, si vous souhaitez limiter cet effet secondaire qui peut être désagréable, voici quelques conseils à suivre pour que le  traitement de la calvitie se passe au mieux.

  • Lorsque vous dormez, il est préférable que la zone receveuse ne soit pas en contact avec votre oreiller. Il vous faudra donc trouver la position idéale. 
  • Surtout ne vous exposez pas au soleil ; ne sortez pas de chez vous sans casquette ou chapeau pendant quelques temps.
  • Evitez également d’exposer vos cheveux à la pluie ; prévoyez un parapluie dès que vous devez sortir.
  • Evitez les sports pendant les sept premiers jours suivant une greffe de cheveux (l’arrêt sera un peu plus long pour les sports à risques)
  • Les bains de mer après une greffe de cheveux sont très déconseillés. 
  • Après un shampoing, n’utilisez pas votre sèche-cheveux, ou limitez-le à la fonction “air froid”.
  • Evitez d’exposer vos cheveux à des produits chimiques : sprays coiffants, produit de teinture
  • Ne portez pas de casque de vélo ou de moto pendant quelques temps

Pour compléter ces quelques conseils, vous pouvez également suivre un régime à base de vitamines qui accélèreront la repousse des cheveux.

Nous vous invitons à favoriser les aliments riches en oméga 3 (comme le saumon ou autres poissons gras), en vitamines C ou en kératine (par exemple le poulet).

Ce régime peut être complété avec des gélules fortifiantes, demandez conseil à votre médecin.

Combien coûte une greffe de cheveux ?

Les greffes de cheveux ne sont pas remboursées par la sécurité sociale car il s’agit d’un traitement de médecine esthétique, considérée comme une opération de confort.

Seuls les patients souffrant d’alopécie cicatricielle peuvent prétendre à un remboursement de la sécurité sociale, car l’opération se justifie alors médicalement.

Par ailleurs, rares sont les mutuelles qui couvrent les opérations de greffe de cheveux. Et les cotisations demandées aux adhérents se révèlent souvent élevées pour ces structures, l’opération n’est donc pas toujours intéressante financièrement, sauf si cette mutuelle vous permet de couvrir d’autres soins comme un détatouage ou des injections d’acide hyaluronique.

Le tarif d’une greffe de cheveux est variable en fonction de la taille de votre calvitie.

Le prix d’un greffe de cheveux à Paris varie de 3 900€ à 5 900€ TTC ; plus le nombre de greffons à implanter sera conséquent, plus le tarif sera élevé.

A noter que si votre calvitie est importante, le traitement nécessitera peut-être deux séances.

Votre médecin vous indiquera le montant exact de l’opération lors de la consultation préalable, dont le coût de 50€ à 80€ est déductible de l’opération.

Attention !! Certaines cliniques low-cost proposeront des tarifs qui peuvent sembler très attractifs au premier abord. Or, nombreux sont les témoignages de personnes dont les résultats n’ont pas été à la hauteur de leurs attentes. Carré très marqué sur la zone donneuse, pas de résultat visible sur la zone receveuse … les déceptions des patients étaient réelles.

Choisissez une clinique de médecine esthétique reconnue avec des médecins expérimentés, et n’hésitez pas à demander des témoignages de personnes ayant été opérées par votre médecin.

Quelles sont les maladies qui font perdre les cheveux ?

Si les chutes de cheveux sont très rarement signes d’une maladie, elles peuvent en général être liées à des troubles personnels et nécessiter un suivi médical ou psychologique.
Ce traitement, à la différence de la greffe de cheveux, sera pris en charge par la sécurité sociale.

Voici quelques maladies à l’origine de chute des cheveux, qu’il convient de déceler et de traiter rapidement.

  • Le dérèglement de la glande thyroïde : cette glande assure le fonctionnement de nombreux organes dans notre corps, dont ceux qui participent à la santé de nos cheveux. Des chutes de cheveux conséquentes et brutales peuvent donc être un signal d’alerte : consultez rapidement votre généraliste.
  • Des mycoses : si vous êtes en rapport avec des enfants, méfiez-vous : les parasites connus sous le doux nom de dermatophytes (ou encore des champignons) sont fréquents dans l’environnement des petits : très contagieux, ils se transmettent par le toucher et les sécrétions. les professionnels de la petite enfance peuvent y être confrontés. Certaines mycoses entraînent aussi la chute des poils.
  • L’effluvium télogène : cette chute de cheveux brutale et abondante a en général une cause psychologique (deuil, lourd stress, choc émotionnel violent). Elle est en cela différente de la pelade dont les causes sont d’ordre génétique. 
  • Attention, une chute de cheveux peut également avoir pour cause une maladie du foie.

Pour en savoir plus, consultez notre article sur les maladies qui font perdre les cheveux.

Qu’est ce qui provoque la perte de cheveux ?

Comme vous l’avez compris, les causes de la perte de cheveux sont très variées.

Il peut s’agir de raisons génétiques. Il s’agit d’une mutation de la testostérone, qui accélère la phase anagène (les cycles de repousse des cheveux) et raccourcit le cycle capillaire.

Les effets de l’alopécie androgénétique sont parfois visibles très tôt, aux alentours de trente ans.

La calvitie commence  généralement au niveau de la tempe, puis du vertex et enfin du sommet du crâne (on constate parfois un “effet tonsure”).

Mais les raisons peuvent également être liées à des facteurs externes : stress intense, manque de sommeil, alimentation déséquilibrée … c’est pourquoi la consultation préalable à l’opération est une étape fondamentale ; elle permettra au médecin, en décelant les causes de votre chute de cheveux, de pouvoir vous donner des conseils adaptés.

Pour en savoir plus, consultez notre article sur ce qui provoque la perte des cheveux.

Greffe de cheveux : évolution mois par mois

Le saviez-vous ? La greffe de cheveux est l’une des opérations de médecine esthétique les plus pratiquées en France par les hommes. Elle arrive en cinquième position (l’opération de médecine esthétique la plus demandée par les hommes est la rhinoplastie.)

En hausse de 29% depuis les années 2000, la médecine esthétique masculine a fait un bond réel ces dernières années et se banalise de plus en plus ; les hommes attachent en effet de plus en plus d’importance à leur apparence physique. 

Ainsi, de plus en plus d’hommes choisissent de se faire implanter des cheveux, notamment pour gagner en aisance sur le plan professionnel. Les cadres exerçant de fortes responsabilités sautent souvent le pas.

Faire appel à un médecin esthétique pour des implants capillaires afin de pallier les effets d’une calvitie est donc devenu parfaitement envisageable pour la grande majorité des hommes.

Dans ce cadre, on a tendance à espérer des résultats visibles rapidement. Or, la repousse après une greffe de cheveux est un processus lourd qui prend en général un an en moyenne.

La chute de cheveux est liée à des facteurs internes, notamment génétiques, mais le mode de vie influe également. Une alimentation déséquilibrée, une confrontation permanente au stress, un manque de sommeil … sont des facteurs qui influent considérablement sur la chute de cheveux. Or, le mode de vie contemporain génère pour beaucoup d’hommes un stress et un manque de sommeil qui ont des effets immédiats sur les chutes de cheveux.

Pour autant, même s’il est normal de souhaiter voir rapidement les résultats de sa greffe de cheveux, il est important de bien noter que les résultats ne sont pourtant pas immédiats et qu’ils ne sont pas immédiatement visibles.

Au contraire, comme nous l’avons vu, l’opération de greffe de cheveux est très souvent suivie d’une chute des cheveux qui ont été implantés. Même si votre médecin vous l’a clairement indiqué lors de la consultation préalable, il y a de forts risques pour que vous trouviez cette chute très désagréable … un peu de patience ! 

Si vous respectez scrupuleusement les conseils qui vous sont donnés, il y a fort à parier que vous pourrez constater des résultats très visibles au bout de quelque temps.

Examinons en détails le planning de votre repousse après votre greffe de cheveux ! 

  • Greffe de cheveux après 10 jours

Le soir de votre opération de greffe de cheveux, il est très important que votre tête n’ait aucun contact avec un oreiller. Il est très conseillé de se coucher sur le ventre. Vous éviterez ainsi l’apparition d’œdèmes. La position semi-assise est une bonne solution.

Vous pouvez prendre un shampoing dès le troisième jour suivant l’opération.

Faites-le très soigneusement pour éviter une apparition trop importante de croutes dans votre cuir chevelu.

Le processus à suivre est le suivant :

  • Nettoyer soigneusement le cuir chevelu.
  • Appliquer une notion apaisante et nourrissante (demandez conseil à votre médecin esthétique)
  • Laisser la lotion pénétrer votre cuir chevelu (en fonction des produits, le temps de pénétration peut varier ; il est en général de 45 minutes).
  • Après ce temps de pénétration, vous pourrez appliquer un shampoing neutre. Là encore, il peut être judicieux de demander à votre médecin le produit qui lui semble le plus adapté à vos besoins.

Par ailleurs, nous vous déconseillons vivement de faire du sport dans les jours qui suivent l’opération. Le port d’un casque de vélo ou de moto est également proscrit.

Evitez tout contact avec l’eau : mer, piscine, et même hammam ou sauna.

Comme nous vous l’avons indiqué, les greffons vont tomber dans les dix jours suivant l’opération.

C’est un processus parfaitement normal qui ne doit pas vous inquiéter. Il s’agit d’un “traumatisme” minime et temporaire.

  • Greffe de cheveux après 1 mois

Le délai de repousse est variable en fonction des patients, en général on constate la réapparition des premiers cheveux entre quatre et six semaines après l’opération de greffe de cheveux. 

Le processus de repousse se met alors en place, et les premiers résultats commencent à être visibles sur la zone receveuse. 

Quant au niveau de la zone donneuse, normalement les résultats des prélèvements sont parfaitement invisibles.

Ne vous inquiétez pas si vous constatez que les cheveux implantés sont fins et minces, c’est tout à fait normal. 

Il vous faudra encore un peu de patience avant de constater les effets définitifs.

Puis la repousse des cheveux va devenir de plus en plus progressive.

Vous pouvez au bout d’un mois reprendre les sports de contact (sports de combat …)

Vous pouvez également mettre vos cheveux en contact avec des produits chimiques : ainsi il est possible à ce stade d’envisager une coloration.

  • Greffe de cheveux après 2 mois

La phase transitoire avant la repousse définitive peut sembler longue à certains patients, mais le jeu en vaut la chandelle. En effet, si vous respectez scrupuleusement les conseils  donnés par votre médecin, vous pourrez constater les effets de votre greffe de cheveux au bout de deux mois. C’est ce que l’on appelle la phase anagène. Attention, il s’agit d’une durée indicative, qui peut varier considérablement d’un patient à l’autre.

L’apparence de vos greffons s’améliorera considérablement : vos cheveux seront plus épais et prendront de plus en plus l’allure de “vrais” cheveux.

L’apparence sera visiblement plus esthétique.

Dès le troisième mois, les choses vont s’accélérer : vos vrais cheveux vont commencer à pousser, et s’épaissir. 30% des cheveux définitifs auront déjà repoussé.

Certains constatent parfois l’apparition de petits boutons (similaires à des boutons d’acné) dans la zone receveuse. Surtout n’y touchez pas ! Ils disparaîtront d’eux-mêmes.

  • Greffe de cheveux 6 mois après

Au bout de six mois après votre greffe de cheveux, c’est le début des résultats définitifs. Vous pourrez enfin constater de visu le résultat de vos efforts ! 

La tige capillaire va s’épaissir et les cheveux seront longs de cinq à sept centimètres.

Entre six mois et un an, vous atteignez la dernière phase de repousse, les résultats définitifs seront au rendez-vous.

Vos cheveux vont gagner également en densité et en épaisseur.

Bientôt vous allez pouvoir les peigner à la longueur voulue, et les couper comme vous le souhaitez.

Généralement, les patients s’accordent à dire que le processus s’accélère considérablement au bout de sept à huit mois : la phase de pousse est importante à ce moment. 

C’est au bout d’un an que vous pourrez constater les résultats définitifs de votre greffe de cheveux.

Quand s’inquiéter de la perte de cheveux ?

On estime que la perte des cheveux devient préoccupante lorsque l’on perd plus de 100 cheveux par jour (soit une grosse poignée), pendant une durée régulière : si vous constatez que vous perdez vos cheveux pendant deux mois ou plus, vous pouvez consulter votre médecin traitant qui vous indiquera la procédure à suivre. 

=> Pour en savoir plus, consultez notre article : Quand s’inquiéter de la perte des cheveux ?

Comment faire pour stopper la chute des cheveux ?

Des traitements naturels à base de vitamines, et un changement de mode de vie peuvent être bénéfiques pour vos cheveux : traitements médicamenteux comme le Minoxidil ou esthétique comme la mésothérapie capillaire. 

Force est de constater cependant que, si ces traitements boostent les cheveux et leur permettent de conserver une pleine santé, ils ne permettent pas aux cheveux perdus de repousser. C’est pourquoi la décision d’une greffe de cheveux FUE est un traitement contre la calvitie, qui permet souvent de regagner sa confiance en soi en cas de forte chute de cheveux.

=> Pour en savoir plus, consultez notre article : comment faire pour stopper la chute des cheveux ?

Comment soigner la perte de cheveux chez la femme ?

Si la femme souffre rarement d’alopécie androgénétique, elle peut ressentir le besoin d’une greffe de cheveux pour d’autres raisons. Des problèmes liés à la thyroïde notamment peuvent être à l’origine de pertes de cheveux ; demandez conseil à votre médecin traitant.

=> Pour en savoir plus, consultez notre article : Comment soigner la perte de cheveux chez la femme ?

Quelle vitamine pour stopper la chute des cheveux ?

Certaines vitamines bien spécifiques ont prouvé leur efficacité pour stopper la chute des cheveux. 

On peut ainsi citer la vitamine B8, la vitamine B3, la vitamine B12 ou encore la vitamine A. 

Le fer permettra également de renforcer votre santé capillaire. 

Attention, une cure de vitamines contribuera à donner vitalité et santé à vos cheveux mais ne les fera pas repousser …

=> Pour en savoir plus, consultez notre article : quelles vitamines pour stopper la chute de cheveux ?

Quelle alimentation pour stopper la chute des cheveux ?

Une alimentation riche en vitamines et en fer vous aidera à apporter force et vitalité à vos cheveux. 

Ainsi, vous trouverez de la vitamine B8 dans les champignons, les lentilles et les haricots entre autres ; de la vitamine B3 dans le poulet ou le riz. La vitamine B12 est très présente dans les fruits de mer, avis aux amateurs ! Quant à la vitamine A, vous en trouverez à profusion dans le jus de carotte ou dans la patate douce.

=> Pour en savoir plus, consultez notre article : quelle alimentation pour stopper la chute de cheveux ?

Qu’est-ce qui provoque la chute des cheveux ?

On détermine plusieurs causes à la chute des cheveux : comme nous l’avons indiqué, la calvitie est majoritairement due à une maladie génétique, l’alopécie androgénétique.

Ce dérèglement hormonal est relativement courant chez les hommes à l’approche de la trentaine.

Mais la chute de cheveux peut avoir d’autres causes ; ainsi la calvitie peut être due également à des maladies de peau, ou encore à des causes externes (forte exposition au stress, alimentation inadaptée, manque de sommeil) …

=> Pour en savoir plus, consultez notre article : Qu’est ce qui provoque la chute de cheveux ?

Comment cacher une greffe de cheveux ?

La greffe des cheveux provoque parfois des rougeurs sur le cuir chevelu ; certains hommes souhaitent dissimuler les effets secondaires. cependant sachez que les rougeurs disparaissent naturellement au bout d’une dizaine de jours. normalement assez simple :  pour cacher les greffons, la solution la plus simple est de porter un chapeau, assez large de façon à ce qu’il ne soit pas en contact avec les cheveux. 

=> Pour en savoir plus, consultez notre article : comment cacher une greffe de cheveux ?

Quand la calvitie se stabilise ?

La stabilisation de la calvitie arrive à des moments variables en fonction des hommes. Les médecins ont constaté que la calvitie se stabilise aux alentours de 45 ans. C’est donc généralement le bon âge, si vous le souhaitez, pour opérer une greffe de cheveux. 

Mais certains hommes ou femmes ressentent le besoin de mettre en place une greffe de cheveux plus tôt, aux alentours de trente ans.

Le choix appartient à chacun : en fonction de votre potentiel génétique et de la quantité de cheveux que vous avez perdus, la greffe de cheveux peut se faire librement dès que vous êtes majeur.

=> Pour en savoir plus, consultez notre article : Quand la calvitie se stabilise ?

Comment arrêter un début de calvitie ?

Il est possible de ralentir la chute des cheveux avec des traitements adaptés : médicaments, shampoings, régime alimentaire. Mais ces traitements ne feront pas repousser les cheveux tombés. Pour retrouver vos cheveux, la greffe de cheveux est la solution la plus adaptée ; elle donne en effet des résultats aussi visibles que naturels.

=> Pour en savoir plus, consultez notre article : Comment arrêter un début de calvitie ?

Est-ce que la calvitie se soigne ?

La calvitie peut se ralentir mais non se soigner. Des traitements comme le Minoxidil ou la mésothérapie capillaire contribuent à redonner santé et force aux cheveux, et à les faire repousser plus rapidement. Pour autant, si vous souhaitez retrouver votre chevelure, il n’y a pas d’autre solution que de faire réaliser une greffe de cheveux. 

=> Pour en savoir plus, consultez notre article : Est ce que la calvitie se soigne ?

Est-ce que la zone donneuse repousse ?

La zone donneuse repousse généralement dans les mois qui suivent l’opération, et le praticien fait en sorte d’éviter un “effet dégradé” pour obtenir un résultat très naturel.

Les cheveux sont prélevés dans la nuque et le rasage est réalisé de façon à laisser une longueur d’1 mm au moins. 

Attention à bien choisir votre praticien et à vous méfier des centres esthétiques à très bas prix qui proposent souvent des prestations peu élaborées : vous risquez d’être déçu par les résultats.

=> Pour en savoir plus, consultez notre article : Est ce que la zone donneuse repousse ?

Comment guérir la calvitie naturellement ?

Vous ne parviendrez pas à guérir intégralement votre calvitie en utilisant des méthodes exclusivement naturelles. Si vous souhaitez ralentir votre calvitie et si vous souhaitez mettre en place des traitements naturels avant de franchir le pas de la greffe de cheveux,  parlez-en à votre médecin traitant qui vous recommandera un traitement à base de fer et de vitamines.

 => Pour en savoir plus, consultez notre article : Comment guérir de la calvitie naturellement ?

Comment faire pour ne pas avoir la calvitie ?

La calvitie étant le plus souvent liée à des causes génétiques, il est malheureusement difficile de l’éviter. Cependant, elle est également liée à des causes externes comme une mauvaise alimentation ou un manque de sommeil. A défaut d’éviter une calvitie, une hygiène de vie rigoureuse, basée sur une alimentation équilibrée et une exposition limitée au stress, peut limiter les effets de l’alopécie. 

=> Pour en savoir plus, consultez notre article : Comment faire pour ne pas avoir de calvitie ?

Comment stopper la chute des cheveux chez les hommes ?

On ne stoppe pas une chute de cheveux, même avec un traitement adapté. Tout au plus peut-on la ralentir avec des médicaments ou techniques recommandés par son médecin traitant. Mais les cheveux tombés ne repoussent pas : la seule solution pour palier la calvitie est la greffe de cheveux.

=> Pour en savoir plus, consultez notre article : comment stopper la chute de cheveux chez les hommes  ?

Quels sont les bienfaits de la Mésothérapie Capillaire ?

La mésothérapie capillaire consiste à injecter chez le patient des faibles doses de médicaments à l’aide d’aiguilles. Cette technique est couramment utilisée dans le milieu médical ; elle permet de faciliter la repousse des cheveux. 

=> Pour en savoir plus, consultez notre article : quels sont les bienfaits de la mésothérapie capillaire ?

Quel âge pour une greffe de cheveux ?

En conclusion, comme vous l’avez compris, la décision de faire réaliser une greffe de cheveux vous appartient pleinement : certaines personnes ressentiront très tôt le besoin de réagir tandis que d’autres ne souhaiteront pas mettre en place une opération. Il appartient à chacun de déterminer quel est le bon moment. A titre indicatif, l’âge moyen pour une greffe de cheveux est de 43 ans. Et les médecins esthétiques conseillent de réaliser l’opération entre 30 et 40 ans.

=> Pour en savoir plus, consultez notre article :  quel âge pour une greffe de cheveux ?

4.84/ 5 sur 153 avis

Clients vérifiés