01 53 53 50 00
12 rue de Ponthieu, 75008 Paris
logo
Enlever un tatouage : est-ce que ça fait mal ? - Enlever un tatouage : est-ce que ça fait mal ? - Phoenix Esthetic
Enlever un tatouage : est-ce que ça fait mal ? - Enlever un tatouage : est-ce que ça fait mal ? - Phoenix Esthetic

2 décembre 2021

Enlever un tatouage : est-ce que ça fait mal ?

Vous souhaitez vous débarrasser d’un tatouage que vous ne pouvez plus supporter ? Vous avez certainement quelques interrogations très légitimes. Sans doute souhaitez-vous savoir si les séances de détatouage seront douloureuses ? 

Même si le niveau de douleur ressentie évolue en fonction de certains critères, le détatouage n’est plus aussi douloureux qu’il y a quelques années car les nouveaux lasers ont considérablement évolué. 

Découvrez tout ce que vous voulez savoir sur la douleur liée au détatouage.

Pourquoi se faire détatouer ?

Saviez-vous que 30% des personnes tatouées regrettent leur tatouage ? Ces statistiques assez impressionnantes sont liées à différents facteurs. 

Sans surprise, les médecins qui pratiquent le détatouage sont très sollicités pour enlever des prénoms : un tatouage réalisé quelques années auparavant peut avoir une signification bien différente aujourd’hui.

Parmi les causes de détatouage, on peut également citer les tatouages ratés : il peut arriver que la main du tatoueur tremble, que l’encre utilisée soit de mauvaise qualité et bave …

En résumé, les causes de détatouage sont nombreuses et toutes les raisons sont respectables.

Le détatouage : une décision définitive

Alors que le détatouage était un geste complexe, douloureux, cher et difficile à envisager il y a encore quelques années, il s’est considérablement démocratisé ces derniers temps, notamment grâce à l’apparition de nouveaux instruments sur le marché. Certains lasers comme le Picosure ou le laser Q-switched facilitent considérablement l’opération, qui s’est réellement banalisée. 

Le tatouage n’est plus une fatalité et il est possible de se débarrasser aisément d’un tatouage indésirable ! 

Les budgets sont devenus très raisonnables, et les détatouages exigent beaucoup moins de séances.

Les lasers pour enlever un tatouage

Les lasers pour opérer un détatouage sont basés sur un principe simple : le laser génère des impulsions qui fragmentent l’encre du tatouage en microparticules. 

L’encre est alors digérée par l’organisme. Les métastases dirigent les particules vers le foie et l’encre est éliminée par voie lymphatique.

Ces dernières années, deux lasers ont fait leur apparition et ont littéralement changé la façon de considérer le détatouage.

Ainsi, le picosure connaît depuis quelque temps un succès impressionnant, et les centres de médecine esthétique haut de gamme comme Phoenix Esthetic s’en sont tous équipés. 

Ce laser révolutionnaire a subi dix-sept études cliniques pour vérifier son efficacité. Toutes les études concordent : le picosure est particulièrement efficace.

Considérablement plus rapide que le laser picosecondes, il est donc beaucoup moins douloureux.

L’encre est fragmentée en microparticules beaucoup plus petites qu’avec les lasers concurrents, le résultat est donc beaucoup plus efficace.

Le picosure peut s’attaquer à toute la gamme chromatique : rouge, vert, bleu … 

Le laser Q switched à Paris est également un laser très efficace. Il permet d’opérer des détatouages rapides et presque sans douleur, mais aussi d’enlever les fameuses taches brunes que certains trouvent disgracieuses.

Son avantage principal ? Il cible une zone très précise et n’endommage pas les tissus cutanés à côté du tatouage.

Est-ce que le détatouage fait mal ?

Soyons honnêtes : les séances de détatouage ne sont pas vraiment une partie de plaisir. Pour autant, par rapport aux générations précédentes de lasers, le picosure et le q switched sont sensiblement moins douloureux.

La raison est simple : les impulsions sont beaucoup plus rapides. Par ailleurs, les lasers de nouvelle génération diffusent pendant l’opération un liquide refroidissant à l’effet anesthésiant. 

En résumé, la douleur générée par un détatouage est comparable à des coups d’élastique. Désagréable mais tout à fait supportable.

Pour ceux qui le souhaitent, il est possible de s’enduire de crème anesthésiante pour diminuer encore la douleur. 

Parlez-en à votre médecin lors de votre consultation  médicale préalable.

Tatouage VS détatouage : lequel est le plus douloureux ?

Le tatouage peut être ressenti d’une façon extrêmement douloureuse : le niveau de douleur ressentie varie considérablement en fonction de la zone tatouée, de la sensibilité de la peau, de la qualité du matériel utilisé, et du niveau d’expérience du tatoueur.

En effet, le principe du tatouage consiste à introduire de l’encre sous la couche supérieure de l’épiderme à l’aide d’aiguilles, un acte douloureux par nature.

Inversement, le détatouage n’est pas un acte agressif : certaines méthodes “à l’ancienne” comme la dermabrasion consistaient à frotter la peau pour enlever l’encre mais la dépigmentation est une technique beaucoup plus douce.

Les effets secondaires sont presque inexistants, mis à part des légères rougeurs et/ou gonflements.

Où se faire détatouer à Paris ?

Phoenix Esthetic est l’un des centres de médecine esthétique les plus réputés : notre centre vous accueille dans une atmosphère chaleureuse et notre personnel qualifié répond à toutes vos questions. Nous n’engageons pas d’acte sans avoir réalisé au préalable un entretien médical poussé et personnalisé avec nos patients.

Nous sommes équipés de matériel de pointe et faisons en sorte que les actes de médecine esthétique soient réalisés dans des conditions idéales de confort et d’efficacité.

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez réaliser une séance de détatouage à Paris.

 

4.84/ 5 sur 153 avis

Clients vérifiés