01 53 53 50 00
12 rue de Ponthieu, 75008 Paris
logo

15 septembre 2020

Epilation définitive :Combien de séances faut-il ?

Si vous trouvez rébarbatives et douloureuses les séances répétées d’épilation à la cire, au rasoir ou à l’épilateur, il est peut-être temps de penser à l’épilation définitive. En quelques séances, vous serez débarrassé à vie de vos poils disgracieux. Une épilation définitive évite en effet tous les tracas liés à une épilation régulière et vous débarrasse d’une réelle corvée. 

A vous de choisir votre zone : demi-jambes, jambes entières, maillot, lèvres supérieures ou aisselles

Le nombre de séances à prévoir dépend de la zone épilée mais aussi de la nature de votre pilosité.

Les séances d’épilation au laser : comment ça marche ?

Si certaines méthodes comme la lumière pulsés ont le vent en poupe, pour passer à l’épilation définitive, l’épilation au laser est la méthode qui a le plus fait ses preuves. 

Vous pouvez réaliser votre épilation définitive dans un centre de médecine esthétique, où les chirurgiens proposent également des séances d’injection, mais aussi de liftings médicaux ou de soins de la peau.

La technique de l’épilation au laser s’est considérablement démocratisée ces dernières années. Cette technique, sans danger et absolument indolore, consiste à brûler le follicule pileux à sa racine par un envoi de lumière ciblé, au niveau du bulbe.

Avant de commencer vos séances d’épilation définitive au laser, vous devrez impérativement prévoir une séance de consultation avec un médecin laseriste spécialisé. Au sein de centres de médecine esthétique comme Phoenix Esthetic, ces consultations sont gratuites. Elles permettent au médecin de vérifier que vous n’êtes pas sujet à des contre-indications, mais aussi de vous expliquer avec précision comment se déroule une séance.
C’est dans le cadre de cette séance préparatoire que le médecin vous indiquera le nombre de séances qu’il estime nécessaire pour que vous soyez définitivement débarrassé de vos poils.

Les séances peuvent générer une légère sensation d’inconfort mais ne sont pas douloureuses (rien à voir avec une épilation à la cire !) Certains instituts proposent de disposer à côté de vous un petit tube diffusant  du vent très frais, ce qui atténue considérablement la sensation de brûlure. En général, vous avez également la possibilité de demander de la crème apaisante à la fin de la séance. 

L’électrolyse, quelle différence avec l’épilation au laser ?

Pour un résultat vraiment net, si vos poils résistent à l’épilation laser, la technique de l’épilation électrique par électrolyse a également fait ses preuves. Il s’agit de la plus ancienne des techniques d’épilation définitive.

L’épilation électrique consiste à envoyer sous la peau des micro décharges pour détruire le bulbe du poil au niveau de sa base. On insère sous la peau un fin filament, c’est à dire une aiguille stérile, qui délivre une décharge très faible. Puis on retire le poil à l’aide d’une pince à épiler. Il est possible de déposer sur la peau une crème anesthésiante. 

Il s’agit donc d’une technique du poil à poil. La décharge n’est efficace que si le poil est en phase anagène, c’est à dire en phase de repousse.

La praticienne n’enlèvera pas plus de deux-cent poils pendant cette séance, qui dure entre  un quart d’heure et deux heures.

Par conséquent, il faut prévoir un certain nombre de séances. Cette technique est plus adaptée pour des zones réduites. 

Il vous faudra prévoir une séance préparatoire avec la praticienne afin qu’elle vous explique dans les détails les enjeux de cette technique.

Combien de séances pour une épilation définitive ?

Au laser, Il faut compter grand minimum cinq séances, puisqu’une séance ne brûle pas plus de vingt pour cent des poils. 

Mais dans la grande majorité des cas, il faut plutôt prévoir huit à dix séances.

Le médecin ou la praticienne qui s’occupera de votre opération vous donnera dans le cadre de la séance préparatoire toutes les informations nécessaires concernant ce paramètre.

Le nombre de séances dépend de différents critères : la zone à traiter, le cycle pilaire (si le poil repousse rapidement, les séances sont moins espacées), ainsi que votre phototype, c’est à dire votre couleur de peau et sa sensibilité au soleil.

Il est recommandé d’espacer ses séances de huit à douze semaines pour laisser au poil le temps de repousser. Si vous ne respectez pas cette règle, vous courez le risque de devoir faire des séances d’épilation supplémentaires.

Effets secondaires et contre indications

Il est courant de constater après une séance d’épilation définitive l’apparition de rougeurs pendant quelques minutes, voire de petites croûtes qui peuvent durer jusqu’à quarante-huit heures et qui disparaissent d’elles-mêmes.

A noter également, les séances d’épilation au laser et les séances d’électrolyse ne sont pas recommandées après une exposition au soleil. 

Il est conseillé d’éviter les expositions au  soleil pendant quatre à six semaines avant et après l’épilation.

Si vous le souhaitez, entre deux séances vous pouvez enlever les poils aux rasoir ou à la crème dépilatoire, mais surtout pas à la cire, à l’épilateur électrique ou à la pince.  Cela réduirait à zéro le résultat de la séance.

Attention, les séances d’épilation définitive sont proscrites pour les personnes diabétiques, les femmes enceintes, les  personnes sous chimiothérapie ou radiothérapie, et les personnes sous traitement pour l’acné.

 

4.84/ 5 sur 152 avis

Clients vérifiés