01 53 53 50 00
12 rue de Ponthieu, 75008 Paris
logo
Comment se déroule la pénoplastie médicale ? - Comment se déroule la pénoplastie médicale ? - Phoenix Esthetic
Comment se déroule la pénoplastie médicale ? - Comment se déroule la pénoplastie médicale ? - Phoenix Esthetic

15 septembre 2020

Comment se déroule la pénoplastie médicale ?

La pénoplastie, également appelée phalloplastie, est une opération de la verge. Elle consiste à augmenter la taille ou le volume du pénis de quelques centimètres. La circonférence pénienne peut augmenter de cinq centimètres et la taille de la verge peut grandir de trois centimètres (longueur au repos).  Il s’agit d’une opération absolument indolore, réalisée sous anesthésie locale.

Elle est parfaitement adaptée aux hommes qui souffrent d’un complexe concernant la taille de leur verge et qui en sont impactés au quotidien.

La taille de la verge peut occasionner de réelles souffrances sur le plan psychique et psychologique, il est donc tout à fait normal de souhaiter réaliser une opération comme la pénoplastie.

Comment se déroule une opération de pénoplastie ?

La pénoplastie est une opération de jour, qui se déroule en ambulatoire. En général le patient ne passe pas la nuit à l’hôpital.

L’opération peut être réalisée de différentes façons.

L’opération la plus courante est une injection d’acide hyaluronique. Peu invasive, elle est réalisée en une demie heure environ et est réalisée sous anesthésie locale, à l’aide d’une crème anesthésiante.

L’acide hyaluronique est un produit naturel que l’on utilise également pour donner de l’éclat au visage. Il permet de regonfler les pommettes, ou pour combler les rides du regard.

Son usage est réglementé de façon très stricte ; il est injecté par de très fines canules le long de la verge.

Il n’y a aucune suite opératoire, les patients peuvent reprendre une activité le jour même et n’ont aucune séquelle. Il est recommandé de respecter une abstinence sexuelle pendant trois jours.

Les effets sont visibles immédiatement et perdurent pendant environ deux ans.

A noter que cette opération est couramment pratiquée sur les hommes ayant un pénis dont la taille est dans les bornes de la “normale” ; en d’autres termes, la pénoplastie ne concerne pas les hommes pour qui la taille de leur verge est un problème de santé, mais elle est destinée à résoudre des problématiques d’ordre esthétique.

Il est également possible de réaliser une pénoplastie sur les  hommes dotés d’un micropénis, dans ce cas l’opération est prise en charge par la Sécurité Sociale. Pour cela, c’est le chirurgien qui rédigera une demande d’entente préalable. Le patient adressera ensuite ce document à son centre de Sécurité Sociale. Puis il appartiendra ensuite au médecin conseil de donner son accord pour la prise en charge. Attention, quelques frais restant à la charge du client seront néanmoins prélevés.

Autres techniques de pénoplastie

Même si l’injection d’acide hyaluronique est la technique la plus courante, d’autres méthodes sont également utilisées pour la pénoplastie médicale.

  • L’allongement du pénis par libération du ligament suspenseur de la verge. Le chirurgien pratique sur le patient une incision jusqu’à l’os iliaque. En sectionnant le ligament qui relie le pubis au pénis, il est possible de rallonger la verge de quelques centimètres. Attention, les résultats de l’opération ne sont visibles qu’à l’état flaccide (au repos). Par ailleurs, il est courant de constater une instabilité de l’érection. En effet, l’os sectionné assurait la verticalité de la verge. Cette modification est incompressible, il est important de la prendre en compte avant de prendre sa décision.
  • L’épaississement du pénis par injection de graisse prélevée dans les cuisses ou dans le ventre du patient. Le choix de la zone dépend de la morphologie du patient. La graisse est prélevée avec une microcanule par des micro incisions. Elle est purifiée par centrifugation.

Puis la graisse est injectée dans la verge à l’aide de petites incisions situées à la base du pénis et sous le gland.

A noter que cette technique provoque chez le patient des légères douleurs sur les zones de prélèvement.

Un patient en surpoids peut également avoir recours à une liposuccion du pubis.

Là encore il s’agit d’une opération ambulatoire. Il est possible de pratiquer à la fois l’allongement et l’épaississement.

Y a-t-il des effets secondaires ?

L’acide hyaluronique est considéré comme un actif parfaitement sécurisé.

On lui connaît très peu d’effets secondaires, mises à part quelques rougeurs et des petites ecchymoses sans gravité sur les peaux sensibles.

En tout état de cause, il est plus judicieux de consulter son médecin ou son chirurgien avant toute opération, et de prendre le temps de considérer les enjeux de l’opération.

Les médecins qui pratiquent cette opération sont bien évidemment formés à cette technique d’injection d’acide hyaluronique et son usage est réglementé par des normes extrêmement rigoureuses.

Pour éviter tout effet secondaire, quelques précautions doivent être respectées :

  • Ne pas fumer pendant un mois avant et après l’opération ; en effet, le tabac ralentit la cicatrisation
  • Ne pas prendre d’aspirine pendant les dix jours qui précèdent l’opération
  • Il conviendra de prendre sur une courte période un traitement qui empêche les érections
  • Vous devrez éviter de boire et manger pendant six heures avant l’opération
  • Le port de sous-vêtements amples tels que des caleçons est recommandé pendant quatre à six semaines pour que la zone où l’opération a été réalisée ne soit pas comprimée.
4.84/ 5 sur 152 avis

Clients vérifiés