Quelles différences entre les acides Hyaluroniques ? Phoenix Esthetic
01 53 53 50 00
12 rue de Ponthieu, 75008 Paris
logo

25 juin 2020

Connaissez-vous les différences entre les Acides Hyaluronique ?

L’acide Hyaluronique c’est quoi ?

L’acide Hyaluronique est un composant essentiel de l’organisme. Il est présent dans les tissus nerveux. C’est un des principaux composants de la matrice extra-cellulaire, c’est-à-dire de l’ensemble des macromolécules extracellulaires.

Il contribue à la motricité des cellules et à leur prolifération.

L’acide Hyaluronique a plusieurs fonctions au sein de l’organisme : il aide à protéger les articulations, en rendant les cartilages plus élastiques. Par ailleurs, il participe à l’hydratation des tissus en comblant les espaces anti-cellulaires. Il favorise la coagulation et facilite donc la cicatrisation.

L’acide Hyaluronique sert notamment à des fins biomédicales, dans des utilisations diverses :

  • La chirurgie ophtalmique, pour favoriser la reconstruction des tissus.
  • Il est actuellement très étudié car il pourrait avoir des vertus anticancéreuses.
  • Il est également utilisé pour des médicaments traitant les maux de gorge : son effet cicatrisant permet en effet d’atténuer considérablement la douleur.

A quoi ça sert ?

En médecine esthétique et en chirurgie esthétique, l’acide Hyaluronique est utilisé à des fins diverses. En effet, en jouant sur sa réticulation, c’est-à-dire sur la consistance finale du produit, on peut observer des utilisations variées.

  • Une injection d’acide Hyaluronique atténue les rides et présente une efficacité incontestable.

On le propose surtout pour combler les « plis d’amertume », les rides du front, la « ride du lion », les pattes d’oie autour des yeux, le sillon nasogénien, les rides péri-bucales.

Concernant les rides les plus profondes, on utilise l’acide Hyaluronique en complément de la toxine botulique. Il convient en effet de commencer le traitement par une injection d’acide botulique qui bloque les mécanismes musculaires responsables de l’apparition des rides. Par rapport aux injections de collagène traditionnelles, l’acide Hyaluronique présente en effet de nombreux avantages :

  • Pour les profils facilement, allergiques, ce produit ne présente presque aucun risque. Le taux de résistance au produit est particulièrement élevé, et les allergies relèvent de l’exceptionnel.
  • Par ailleurs en fonction des liaisons chimiques de l’acide Hyaluronique, il peut être utilisé à des degrés divers : il est en mesure de combler les ridules les plus fines comme les rides les plus profondes.

Si l’on maintient un faible taux de réticulation, c’est-à-dire des liaisons chimiques entre les chaînes macromoléculaires, l’acide Hyaluronique a une consistance très fluide et des vertus hydratantes très appréciées de ses utilisateurs. En effet, on peut qualifier cette molécule d’« éponge moléculaire », pour ses vertus uniques de rétention d’eau. On trouve d’ailleurs de l’acide Hyaluronique dans de nombreux produits de beauté. C’est pourquoi l’acide Hyaluronique est la composante majeure de soins hydratants et tonifiants, comme par exemple les injections Skinboosters (à base d’acide Hyaluronique faiblement réticulé)

  • Des injections d’acide Hyaluronique à des endroits stratégiques peuvent aussi permettre de remodeler les volumes du visage en profondeur de façon non intrusive.  On peut citer, parmi ses diverses utilisations :          
  • L’acide Hyaluronique est également utilisé pour corriger les volumes du corps : regalber les fesses, sculpter l’intimité …

Découvrez les autres techniques de médecine esthétique

La médecine esthétique, un peu moins connue que la chirurgie esthétique, est une discipline moins invasive. Elle est pratiquée par des médecins et non par des chirurgiens, et permet de traiter des problématiques variées sans hospitalisation ni passage au bloc.

Elle se pratique parfois en cabinet ou plus souvent en centre de médecine et de chirurgie esthétique.

Elle permet une réelle souplesse car les interventions sont très rapides et ne comportent pas de suite opératoire.

Les injections : l’acide Hyaluronique n’est pas le seul produit que l’on peut injecter pour raffermir les traits, rajeunir la peau et redessiner l’ovale de son visage.

  • La mésothérapie peut être efficace à tous les âges de la vie. Cette approche consiste à injecter un cocktail de vitamines et d’oligoéléments sous la peau. Résultat, une peau d’orange lissée ou un visage repulpé et hydraté.
  • L’acide botulique permet de réduire les contractions musculaires qui sont généralement responsables de l’apparition des rides. C’est un excellent traitement à mettre en place en amont de l’injection d’acide Hyaluronique, qui est utilisé dans une optique de comblement de rides. L’injection est réalisée dans les fibres musculaires, c’est-à-dire sous le tissu sous-cutané.

Le remodelage corporel : ces interventions permettent de remodeler la silhouette et d’atteindre les zones graisseuses que les patients jugent disgracieuses.

      L’ultraformer 3 est basée sur l’utilisation des ultrasons qui stimulent un nouveau collagène et de l’élastine sur l’ensemble du corps. Une technique que l’on peut donc utiliser pour des liftings mais aussi pour traiter les vergetures ou le relâchement cutané par exemple.

      La cryolipolyse permet de traiter par le froid les amas de graisse superflus. Elle cible des poches de graisse bien spécifiques grâce à son froid intense. Cette intervention est pratiquée avec un maximum de précautions, le praticien pose notamment un gel protecteur pour que les patients bénéficient d’un confort maximal.

      L’EMSculpt est une sorte de ceinture que l’on peut poser autour de la taille et qui apporte des stimulations magnétiques : à la fin d’une séance vous avez subi 20 000 contractions musculaires. Au bout de quelques séances on perd jusqu’à 20% de masse graisseuse et on gagne 16% de masse musculaire.   

  • Un peeling HydraFacial : pour préparer sa peau à l’arrivée des beaux jours, un peeling peut être une option sympathique ! ce soin se déroule en trois étapes ; le nettoyage de la peau, le gommage par aspiration afin d’ôter points noirs et impuretés, et pour finir l’hydratation en profondeur.
  • La photothérapie est basée sur l’utilisation de LED : ces diodes ont des effets variés en fonction de leurs couleurs qui sont basées sur leur niveau d’intervention dans l’épiderme.  Cette opération intervient notamment sur la stimulation du collagène.
  • Laser : les lasers sont utilisés en médecine esthétique pour ôter des tatouages ou pour réaliser une épilation définitive.
4.85/ 5 sur 149 avis

Clients vérifiés