01 53 53 50 00
12 rue de Ponthieu, 75008 Paris
logo
Quel âge faut-il avoir pour faire une greffe de cheveux ? - Quel âge faut-il avoir pour faire une greffe de cheveux ? - Phoenix Esthetic
Quel âge faut-il avoir pour faire une greffe de cheveux ? - Quel âge faut-il avoir pour faire une greffe de cheveux ? - Phoenix Esthetic

17 septembre 2021

Quel âge faut-il avoir pour faire une greffe de cheveux ?

Si vous constatez que votre calvitie est de plus en plus conséquente, pas de panique ! Des solutions existent. Il est possible, dès le plus jeune âge, de suivre un traitement et même d’envisager une greffe de cheveux FUE dans une clinique de médecine esthétique.

Avant de mettre en place ces démarches, vous avez certainement des questions : êtes-vous éligible à une greffe FUE ? A quel âge peut-on envisager une greffe de cheveux ? On vous explique tout dans cet article.  

1. Greffe de cheveux FUE : qu’est-ce c’est ? 

Une greffe de cheveux est une opération de médecine esthétique très courante. C’est l’une des opérations esthétiques les plus réalisées sur les hommes. 

En effet, nombreux sont les hommes qui souffrent des effets de l’alopécie (chute de cheveux). On estime que 50% des hommes âgés de 50 ans ou moins sont victimes de calvitie. 

La greffe de cheveux FUE est à ce jour le seul moyen de retrouver une chevelure naturelle lorsque l’on souffre de calvitie.

En effet, les traitement de calvitie proposés sur le marché peuvent se révéler relativement efficaces pour redonner force et santé à vos cheveux, et pour contribuer à ralentir leur chute. En revanche ils ne permettent pas de faire repousser les cheveux tombés.

La greffe de cheveux consiste à prélever des greffons sur la nuque du patient après l’avoir préalablement rasé. Le médecin esthétique utilise à cet effet une micro-pince.

Puis il sélectionne les greffons les plus adaptés et les implante dans les zones touchées par la calvitie que l’on appelle la zone receveuse. Il est fondamental de s’orienter vers une clinique adaptée pour bénéficier d’une opération réalisée dans de bonnes conditions.

2. Comment se passe une greffe de cheveux FUE

 La greffe de cheveux est une opération de médecine esthétique très peu contraignante. Le patient doit prévoir une journée d’hospitalisation. 

L’opération est réalisée sous anesthésie locale et n’est pas douloureuse. 

Quelques précautions doivent être prises à l’issue de l’opération pour que la greffe soit efficace : les sports de « contact » doivent être évités pendant un mois environ. 

Il est recommandé de ne pas dormir sur un oreiller suite à l’opération pendant trois semaines, pour éviter les frottements. 

En revanche, il n’y a aucune contre-indication à prendre douche et shampoing dès le lendemain de l’opération.

3. A partir de quel âge peut-on faire une greffe de cheveux

Si vous êtes majeur et en parfaite santé, vous pouvez opter pour une greffe de cheveux à n’importe quel âge. Demandez l’avis de votre médecin traitant. 

La greffe de cheveux ne présente aucun risque, vous pouvez donc parfaitement l’envisager sans que cela présente de danger.

 Cependant, il est conseillé de vous adresser à votre médecin traitant avant d’envisager la démarche. En effet, les cycles capillaires sont liés à l’activité hormonale ; celle-ci s’arrête à 30 ans environ. Si vous effectuez une greffe de cheveux avant la fin de votre activité hormonale, vous risquez de voir apparaître de nouvelles zones de calvitie et de devoir renouveler l’opération.

4. Quel est le prix en moyenne d’une greffe de cheveux

Les greffes de cheveux sont des opérations de confort. Par conséquent, elles ne sont pas remboursées par la sécurité sociale et très peu de mutuelles les prennent en charge.

Comptez un budget de 3 900€ à 5 900€ environ pour une greffe de cheveux FUE.

Il est vivement conseillé de ne pas opter pour un centre de médecine esthétique à bas coût, dont les tarifs peuvent sembler attractifs. Vous vous exposez en effet à des opérations réalisées de façon aléatoire et à ne pas être satisfait du résultat. La vigilance est donc de mise.

5. Les autres solutions pour palier la greffe de cheveux

Votre médecin traitant vous recommandera peut-être un traitement contre la calvitie.

Ce dérèglement hormonal est d’origine héréditaire, des traitements à base d’hormones peuvent donc influer sur l’avancée de la calvitie.

On peut citer notamment le minoxidil et le finastéride.

Pour autant, il est important de prendre en compte trois  informations :

·      Les traitements ne permettent pas la repousse des cheveux, ils permettent uniquement d’en ralentir la chute

·   Les praticiens sont légalement tenus de mettre en garde leurs patients lorsqu’ils leur recommandent le finastéride ; en effet ce traitement peut avoir des effets secondaires graves comme un état dépressif avancé ou des troubles de la libido.  

·      Les traitements doivent être pris très régulièrement et tout au long de la vie du patient.

6. Qu’est ce qu’un greffon ?

Lorsqu’il effectue une greffe de cheveux FUE, le médecin prélève sur la nuque du patient (zone donneuse) des cheveux sains qu’il va implanter sur la zone touchée par la calvitie (zone receveuse). 

Les greffons prélevés sont soigneusement sélectionnés. 

Il est donc fondamental de ne pas attendre trop longtemps si vous envisagez une greffe de cheveux. En effet, l’opération ne sera efficace que si le médecin peut prélever dans votre zone donneuse un nombre suffisant de cheveux. Si votre zone donneuse est également dégarnie, l’opération ne sera pas envisageable.

 

Articles en rapport :

4.84/ 5 sur 153 avis

Clients vérifiés