01 53 53 50 00
12 rue de Ponthieu, 75008 Paris
logo
Comment cacher une greffe de cheveux ? - Comment cacher une greffe de cheveux ? - Phoenix Esthetic
Comment cacher une greffe de cheveux ? - Comment cacher une greffe de cheveux ? - Phoenix Esthetic

17 septembre 2021

Comment cacher une greffe de cheveux ?

Vous avez récemment fait réaliser une greffe de cheveux ? Vous êtes satisfait du résultat mais vous souhaitez le camoufler, et cacher les traces de cette intervention ? On vous dit tout sur les meilleures façons de camoufler sa greffe de cheveux. 

1. Qu’est ce que la greffe de cheveux ?

La greffe de cheveux est une opération de médecine esthétique. Elle consiste à prélever des greffons (appelés “unités folliculaires”) dans une partie de la chevelure du donneur (la zone donneuse)  grâce à un micro moteur. Les cheveux sont ensuite réimplantés dans la zone receveuse grâce à une micro pince.
Le bulbe du cheveu s’implante naturellement dans la nouvelle zone.
L’opération est réalisée sous anesthésie locale et n’est pas douloureuse.

Il s’agit de l’un des actes les plus courants de la chirurgie esthétique. Les hommes sont de plus en plus nombreux à y avoir recours : la greffe de cheveux FUE est en effet une opération relativement “banale”, qui demande peu de temps et dont les résultats sont visibles. On constate en effet la repousse des premiers cheveux au bout de trois mois. Mais le résultat définitif est visible après un an.

2. Quand ne pas faire de greffe de cheveux ?

Il est courant pour un homme de perdre entre quatre-vingt et cent cheveux par jour, soit l’équivalent d’une grosse poignée. Une femme perd entre cent et cent cinquante cheveux par jour.
Cette perte est parfaitement normale et correspond au cycle naturel du cheveu. Une consultation ne s’impose donc pas dans ces conditions.

En revanche, vous pouvez envisager de consulter votre médecin généraliste en lui expliquant que vous souhaitez réaliser une greffe de cheveux FUE à Paris si vous constatez que vous perdez une quantité nettement supérieure de cheveux sur une période relativement longue (trois mois ou plus).

Il n’est pas opportun de réaliser une greffe de cheveux dans certains cas précis ; certaines femmes constatent en effet des chutes de cheveux conséquentes après un accouchement, par exemple. Cette chute de cheveux est liée à un bouleversement des hormones. Elle peut également être impacté par le bouleversement psychologique que représente parfois l’arrivée d’un enfant. Dans ce genre de situation, vous pouvez demander conseil à votre médecin qui vous prescrira un traitement léger ; mais une greffe de cheveux n’est pas judicieuse.

Par ailleurs, il n’est pas nécessaire de réaliser une greffe de cheveux suite à une radiothérapie : en effet, cette opération lourde, souvent réalisée sur des femmes qui souffrent d’un cancer, induit une perte de cheveux. mais les cheveux des patientes repoussent généralement au bout de trois mois. Une greffe de cheveux n’est pas l’opération adaptée, des magasins spécialisés proposent des perruques qui permettent de pallier cet effet secondaire très pénalisant.

Enfin, certains patients souffrent de ce que l’on appelle l’alopécie saisonnière : cette chute de cheveux est déclenchée par un stress intense, une fatigue cumulée, les changements de saison, une alimentation inadaptée … dans la majorité des cas, la greffe de cheveux ne se justifie pas. Un traitement contre la calvitie suffit. 

3. Est-ce que la greffe de cheveux fait mal ?

La greffe de cheveux n’est absolument pas douloureuse. Elle est réalisée sous anesthésie locale.
Il s’agit d’un acte médical très léger, qui est réalisé en ambulatoire, c’est-à-dire que les patients peuvent sortir au bout d’une journée.
Le lendemain de l’opération le patient porte un pansement, mais il est possible de reprendre une vie sociale sans problème dès la fin de l’opération ; les effets sont visibles dans les trois mois qui suivent le passage au bloc.
Les précautions à prendre suite à une opération de ce type sont relativement simples : il suffit de se laver les cheveux avec un shampoing adapté, et d’éviter les sports violents pendant un mois environ.
La greffe de cheveux représente un budget abordable, et fait partie des opérations les plus favorisées par les Français.

4. Est-ce que la greffe de cheveux est permanente ?

La greffe de cheveux est permanente si elle a été réalisée dans de bonnes conditions, au sein d’un établissement spécialisé.
C’est pourquoi il est fondamental de se diriger vers un établissement de référence, qui prend en charge le patient de façon très personnalisée et qui lui propose un traitement adapté.
Attention ; certains établissements proposent des tarifs en apparence très attractifs, mais les médecins esthétiques qui officient sont parfois peu vigilants, notamment sur le prélèvement : on constate ainsi un effet “cranté” sur la zone donneuse. Or ce dégradé peu esthétique est, lui aussi, permanent. 

5. Comment cacher la greffe de cheveux ?

Vous souhaitez dissimuler les résultats de votre greffe ? Sachez que l’opération ne laissera pas de traces très visibles, donc vous n’avez pas à vous préoccuper de cette question outre mesure. L’effet repousse des greffons implantés est généralement discret.
Si vous voulez cacher les effets de la greffe de cheveux à votre entourage, il est possible de porter une casquette assez rapidement après l’opération : dès les quinze jours qui suivent votre opération, la casquette est autorisée et même recommandée. En effet, votre couvre-chef vous protégera des rayons du soleil qui peuvent être dangereux pour votre cuir chevelu. Celui-ci est en effet sensibilisé, une bonne protection contre le soleil s’impose.

Articles en rapport :

4.84/ 5 sur 153 avis

Clients vérifiés