01 53 53 50 00
12 rue de Ponthieu, 75008 Paris
logo
Quelles sont les maladies qui font perdre les cheveux ? - Quelles sont les maladies qui font perdre les cheveux ? - Phoenix Esthetic
Quelles sont les maladies qui font perdre les cheveux ? - Quelles sont les maladies qui font perdre les cheveux ? - Phoenix Esthetic

6 août 2021

Quelles sont les maladies qui font perdre les cheveux ?

Nous ne le savons pas mais les chutes de cheveux reflètent très souvent notre état de santé. Quelles sont donc ces maladies qui nous font perdre nos cheveux ?

1. Calvitie : qu’est-ce que c’est ?

L’alopécie, autrement dit le phénomène de chute de cheveux, touche environ 70% des hommes, dès l’approche de la vingtaine mais le plus souvent aux alentours de la quarantaine.

Elle est le plus souvent due à un dérèglement hormonal que l’on appelle alopécie androgénétique. L’hormone mâle appelée DHT (pour dihydrotestostérone)  accélère artificiellement le cycle de repousse ; par conséquent la chute des cheveux définitive survient très tôt. 

La calvitie peut avoir d’autres causes, notamment des carences alimentaires, un choc intense, un traitement médicamenteux trop fort …

Quoi qu’il en soit, une perte de cheveux importante est un véritable sujet de préoccupation pour les hommes ; la calvitie est l’une des premières raisons qui les poussent à se diriger vers la médecine esthétique.

Si vous constatez que vous perdez vos cheveux de façon anormale (environ une centaine de cheveux par jour, soit une grosse poignée) et que cette chute de cheveux s’étend sur la durée (au moins deux mois), consultez au plus vite un médecin généraliste pour comprendre les causes de votre alopécie. Votre médecin pourra vous aider à comprendre les raisons de cette chute brutale, et vous conseiller un traitement de calvitie le cas échéant.

2. Les 10 maladies responsable de la calvitie :

  1. L’alopécie androgénétique, comme nous l’avons vu, est la principale cause des pertes de cheveux. Pour des raisons généralement génétiques, les hormones influent sur le cycle de cheveux. 
  2. La calvitie peut être liée à une maladie de peau que l’on appelle couramment la pelade. Il s’agit d’une maladie auto-immune : les anti-corps ne protègent plus le système pileux mais au contraire l’attaquent et sont responsables de la chute des cheveux. Les cheveux tombent par plaque, ce qui peut avoir un effet très perturbant sur les personnes concernées. Les zones touchées par la pelade  sont variables.
    • On peut être confronté à l’alopécie décalvante, qui provoque la chute de tous les cheveux et de la barbe.
    • L’alopécie peut également être située à l’arrière du cuir chevelu ou sur les tempes (on parle alors d’ophiase)
    • Plus rarement la calvitie est située sur le sommet du crâne en effet “tonsure” (sisaïpho)
    • L’alopécie peut également conduire à une chute de tous les poils. C’est ce que l’on appelle l’alopécie universelle.
  1. Au moment de la ménopause, aux approches de la cinquantaine, le corps connaît des bouleversements intenses. L’effet le plus connu est l’arrêt des règles, mais l’arrêt de fabrication des hormones de reproduction a de nombreux effets annexes. Les oestrogènes (hormones féminins) diminuent de 80%, mais la baisse de testostérone est beaucoup moins élevée. Les androgènes gagnent donc en importance, et leur effet négatif ne peut plus être contré par les hormones féminines. 
  2. La thyroïde, cette glande bien connue située à la base du cou, produit des hormones qui activent de nombreuses fonctions de notre corps. Parfois, un dérèglement conduit la thyroïde à en produire trop ou pas assez … l’hyperthyroïdie ou l’hypothyroïdie conduisent souvent à une chute de cheveux car la thyroïde affecte notamment le système pileux.
  3. On sait moins qu’une dépression sévère peut également influer sur les dérèglements hormonaux. 
  4. Les anesthésies générales diminuent la micro circulation du cuir chevelu. Par ailleurs, si l’opération est particulièrement longue, le patient souffre de carences en fer ce qui accélère également la chute des cheveux. Il est conseillé de demander conseil à son médecin. 
  5. Un stress intense comme un deuil ou une opération médicale traumatisante peuvent également être à l’origine d’une chute de cheveux.
  6. Les chimiothérapies sont un traitement lourd qui bloque l’activité des follicules pileux. Les cheveux retrouvent un cycle normal après le traitement.
  7. Les femmes produisent parfois une trop forte quantité de testostérone, des hormones androgènes qui sont essentiellement masculines. La chute de cheveux peut être une conséquence de cette surproduction de testostérone.
  8. Certains anti-dépresseurs provoquent parfois un léger bouleversement des hormones, ce qui peut avoir un effet secondaire comme la chute de cheveux.

3. Comment stopper la calvitie ?

Comment stopper la calvitie ? Phoenix Esthetic à Paris

  • Des traitements permettent de limiter les effets de la chute de cheveux. Ainsi, votre médecin traitant vous recommandera peut-être un traitement appelé le minoxidil, qui ralentira la chute de vos cheveux.
  • Si votre calvitie vous gêne au quotidien, vous pouvez  parfaitement envisager une greffe de cheveux FUE à Paris. Ce traitement est  l’une des opérations de médecine esthétique les plus demandées par les hommes ; il s’agit d’une opération très simple qui consiste à prélever des follicules pileux pour les réimplanter dans la zone receveuse. Chacun des greffons est examiné individuellement. L’opération est réalisée sous anesthésie locale, elle n’est pas douloureuse. Elle ne laisse pas de cicatrice. Les résultats sont très naturels, on peut les observer dès le troisième mois qui suit l’opération.

Attention à respecter scrupuleusement les consignes qui vous seront données par votre médecin.

 

A lire aussi sur la perte de cheveux / calvitie :

4.84/ 5 sur 153 avis

Clients vérifiés