01 53 53 50 00
12 rue de Ponthieu, 75008 Paris
logo
Comment soigner la perte de cheveux chez la femme ? - Comment soigner la perte de cheveux chez la femme ? - Phoenix Esthetic
Comment soigner la perte de cheveux chez la femme ? - Comment soigner la perte de cheveux chez la femme ? - Phoenix Esthetic

6 août 2021

Comment soigner la perte de cheveux chez la femme ?

L’alopécie est un problème essentiellement associé aux hommes. Pour autant, il concerne également une grande partie des femmes. Saviez-vous que 70% des femmes étaient touchées par l’alopécie féminine au cours de leur vie ? Voici un tour d’horizon des origines de la perte de cheveux, et quelques idées de traitement pour y remédier.

1. Calvitie féminine : qu’est-ce que c’est ?

La calvitie féminine, moins courante que son pendant masculin, est pourtant un réel problème pour un bon nombre de femmes.

S’il est rare que la calvitie féminine induise une perte totale des cheveux, il est fréquent que les femmes souffrent de cheveux plus clairsemés à l’approche de la cinquantaine.

Une femme perd entre 80 et 100 cheveux par jour ; si vous perdez plus de 150 cheveux par jour pendant plus de deux mois, vous devez consulter un médecin généraliste pour qu’il vous examine et détermine les causes de votre calvitie.

En général, les femmes perdent leurs cheveux au milieu du crâne, et non sur les tempes ou le sommet du crâne comme les hommes. Les femmes ne souffrent donc pas de l’effet “tonsure” courant chez les hommes.

Les cheveux de la femme sont moins épais, et peuvent être rapidement cassants.

Les causes de la calvitie féminine peuvent être relativement variées ; elles sont liées à des facteurs internes (souvent d’ordre génétique) ou à des causes externes.

En fonction des causes, les traitements peuvent s’avérer plus ou moins utiles.

2. Est-elle héréditaire ?

On ne connaît pas à ce jour les causes exactes de l’alopécie androgénique féminine. Tout porte à croire que les raisons sont héréditaires, même si les gènes responsables de la chute de cheveux ne sont pas clairement identifiés.

En parallèle de ces causes génétiques, la chute de cheveux peut également être due à une maladie de peau, la pelade. Cette maladie auto-immune, qui conduit à l’arrêt brutal de la pousse des poils, n’est pas héréditaire.

D’autres causes sont également susceptibles de provoquer une alopécie féminine.

3. Les causes de l’alopécie féminine

Les causes de l’alopécie féminine sont variées. On peut citer notamment

Alopécie Féminine : Comment la soigner ? Perte de cheveux chez la femme - Phoenix Esthetic

  • L’effluvium télogène : il s’agit d’une chute de cheveux temporaire, qui survient suite à un événement clairement identifié : forte fièvre, suite de couches, maladie … Certaines femmes subissent des pertes de cheveux “saisonnières” tous les ans au printemps ou en été. Il importe alors de rassurer la femme qui subit ces symptomes ; l’’effluvium télogène est en effet généralement temporaire et le cycle de cheveux reprend progressivement. Si les effets se prolongent au-delà de six mois, une consultation chez un médecin s’impose ; des examens complémentaires vous seront alors prescrits.
  • L’alopécie androgénétique chez la femme ne se manifeste pas par les mêmes effets que chez l’homme. L’évolution de la chute des cheveux est plus lente ; elle est constatée sur des zones différentes. Les femmes qui constatent une alopécie androgénétique souffrent d’hyperandrogénie (surproduction d’hormones masculines) ; le dermatologue peut alors proposer à la patiente un bilan d’hyperandrogénie.
  • La pelade : à la suite de cette maladie auto-immune, les cheveux repoussent mais ont une couleur blanche. Un effet secondaire qui peut être perturbant notamment chez les sujets jeunes.

4. Les facteurs exceptionnels qui peuvent créer la chute de cheveux chez la femme

Suite à un traitement lourd, les femmes peuvent perdre leurs cheveux d’une façon brutale. C’est notamment un effet secondaire fréquent d’une chimiothérapie.

Les radiothérapies conduisent également très souvent à une perte de cheveux.

La chute de cheveux commence généralement deux à trois semaines après l’opération.

ll s’agit d’une étape très perturbante, c’est pourquoi il est très important de garder en tête que les cheveux qui sont tombés suite à une radiothérapie recommencent à pousser quelques mois après leur chute.

La ménopause est une autre cause exceptionnelle de la perte de cheveux féminine. En effet, cette période induit des changements très importants dans le corps de la femme qui connait une chute brutale des hormones “féminines” ; les hormones “masculines” en revanche (androgènes) prennent une place de plus en plus conséquente et ce dérèglement peut générer dans certains cas une chute de cheveux.

5. Comment stopper la calvitie féminine ? Les traitements

En fonction des causes de la calvitie, les traitements de calvitie peuvent être divers.

Si l’alopécie est due à des causes externes (stress, alimentation déséquilibrée, événement traumatisant), un changement dans le mode de vie, une cure de vitamines et de fer peuvent modifier la donne.

En cas d’alopécie androgénétique, les remèdes comme le minoxidil peuvent contribuer à ralentir la chute des cheveux et à les maintenir en bonne santé ; ils stimulent la pousse des cheveux.

Pour autant, le plus efficace pour des résultats rapidement visibles reste d’envisager une greffe de cheveux FUE.

6. Astuce bonus : Lotion et auto massage crânien pour lutter contre la perte des cheveux

Le saviez-vous ? Un automassage cranien quotidien peut vous aider à lutter contre la perte des cheveux ! Pour cela, commencez par brosser vos cheveux (idéalement avec une brosse en poils de sanglier) puis massez en démarrant au niveau de la nuque pendant cinq minutes environ.

Remontez progressivement vers le front et les tempes. Un moment efficace et détendant, à intégrer d’urgence dans votre rituel beauté !

 

Articles en rapport :

4.84/ 5 sur 153 avis

Clients vérifiés