01 53 53 50 00
12 rue de Ponthieu, 75008 Paris
logo
Qu’est-ce qui provoque la chute des cheveux ? - Qu’est-ce qui provoque la chute des cheveux ? - Phoenix Esthetic
Qu’est-ce qui provoque la chute des cheveux ? - Qu’est-ce qui provoque la chute des cheveux ? - Phoenix Esthetic

17 septembre 2021

Qu’est-ce qui provoque la chute des cheveux ?

La perte de cheveux est fréquente chez les hommes, mais elle est également plus courante qu’on ne le croit chez la femme.

Les causes de la calvitie peuvent être multiples. La calvitie a souvent des origines génétiques mais elle peut aussi avoir d’autres raisons.

Découvrez dans cet article les différentes origines de la chute de cheveux, et les façons d’y remédier.

1. Qu’est ce que l’alopécie ?

On appelle alopécie la chute des cheveux et des poils, qui incite de nombreux hommes à s’orienter vers une greffe de cheveux FUE à Paris. 

Si la cause la plus courante de la calvitie est l’alopécie androgénétique (un dérèglement hormonal génétique), l’alopécie peut être liée à d’autres origines.

L’alopécie se manifeste souvent chez l’homme par une perte des cheveux  au niveau du front, puis du haut du crâne. C’est ensuite au tour du vertex de se dégarnir ; il ne reste alors qu’une “couronne” de cheveux : la calvitie est alors complète.

Chez les femmes la calvitie n’est pas aussi marquée ; il s’agit souvent de perte de cheveux au sommet du crâne. 

L’homme perd environ cent cheveux par jour (l’équivalent d’une petite poignée), généralement sous la douche ou en se coiffant. 

Si vous en perdez sensiblement plus pendant une période significative (plus de deux mois), vous êtes victime d’alopécie. 

Si votre calvitie vous gêne, une consultation de votre médecin généraliste peut être une excellente idée. Il vous indiquera les causes de votre chute de cheveux, vous prescrira si nécessaire des traitements de calvitie à prendre pour retarder votre alopécie et renforcer la santé de vos cheveux. Il vous conseillera sur des comportements à adopter pour améliorer la situation. 

Si vous souhaitez opter pour une greffe de cheveux, il vous orientera vers une clinique spécialisée adaptée.

2. L’alopécie héréditaire : La principale cause ?

L’alopécie héréditaire, souvent appelée alopécie androgénétique, est une maladie relativement courante : elle touche environ un tiers des hommes âgés de 30 à 50 ans.

Il s’agit d’un léger dérèglement hormonal, absolument indolore : habituellement la testostérone est neutralisée par les protéines ; cependant, parfois une partie infime de la testostérone n’est pas neutralisée et se transforme en une nouvelle hormone, la DHT. 

Or, dans certains cas, la DHT accélère le cycle de croissance du cheveu. 

Par ailleurs, la DHT provoque également une production de sébum trop importante. Cette production excessive conduit à un épaississement du cuir chevelu. De ce fait, les racines capillaires ne sont pas assez irriguées par les vaisseaux sanguins, ce qui empêche le renouvellement des cheveux.

Cette double cause conduit à une chute prématurée des cheveux.

Des recherches récentes tendent à mettre en exergue le lien entre l’alopécie androgénétique et les chromosomes X. Il semblerait qu’elle soit liée à la femme. Si dans la famille de votre mère les cas de calvitie sont nombreux, il y a des chances pour que ce soit votre cas aussi. 

3. Les autres causes de l’alopécie

L’alopécie peut également être due à des origines annexes, même si la génétique est de loin la principale cause de la chute de cheveux.

Ainsi, les personnes soumises à un environnement particulièrement stressant ont tendance à perdre leurs cheveux plus rapidement.

C’est ce que l’on appelle la chute de cheveux réactionnelle. Elle apparaît généralement deux à trois mois après l’événement déclencheur et elle est plus fréquente chez les femmes.

L’alopécie réactionnelle peut également être déclenchée par un accouchement, qui engendre un bouleversement des hormones et conduit souvent à une perte très temporaire d’une grosse centaine de cheveux par jour. 

De même, le manque de repos est également un facteur de chute de cheveux.

Certains traitements comme la radiothérapie peuvent conduire à une chute de cheveux brutale, généralement temporaire : les cheveux repoussent généralement au bout de trois mois. 

Enfin, une alimentation déséquilibrée peut également conduire à une alopécie.

4. Quel traitement pour lutter contre la chute de cheveux ?

En fonction de la cause de votre alopécie, le traitement peut sensiblement varier. 

S’il est possible de ralentir la chute des cheveux avec le LED capillaire ou la mésothérapie capillaire à Paris, le traitement ne conduira pas à une repousse de vos cheveux déjà tombés.

Aussi, si vous voulez retrouver vos cheveux, la seule solution à l’heure actuelle consiste à réaliser une greffe de cheveux : cette opération de médecine esthétique très simple se fait généralement sur une seule journée.

Elle est systématiquement précédée d’une consultation de contrôle où le médecin examinera les causes de votre alopécie et vous expliquera le déroulé de l’opération.

Il s’agit d’une opération réalisée sous anesthésie locale, elle n’est absolument pas douloureuse. 

L’opération consiste à prélever des greffons dans une “zone donneuse” (le bas de la nuque du patient) et à les greffer dans une zone receveuse.

Les effets commencent à être visibles au bout de trois mois, puis les cheveux repoussent complètement au bout d’un an. 

Articles liés :

4.84/ 5 sur 153 avis

Clients vérifiés